SENSATIONNALISME

Sensationnalisme

 

Nouveau rendez-vous télévision pour seul qui bénéficient du réseau câblé (par abonnement et/ou d’un forfait Internet Téléphonie Télévision tout compris), Bruce Toussaint met en scène l’assassinat de Barack Obama. Ca s’appelle du journalisme.

 

Les mutants de District 9 sont annoncés sur terre dans 3 minutes.

 

Breaking News

Le titre est évocateur. On vous propose du journalisme à l’américaine c’est-à-dire spectaculaire. Il y en a qui creuse et qui creuse comme Roberto Saviano avant de publier un pavé de 500 pages sur la mafia. Ca vaut bien des menaces de mort. D’autres qui surfent sur l’effroi d’un témoignage à fleur de peau comme Michael Moore. Ca vaut bien des millions de dollars.

Bruce Toussaint semble avoir un penchant pour la deuxième méthode. A vrai dire et présenter comme ça, on aurait fait de même. Ce lundi, aux alentours de minuit, Bruce Toussaint abordera un nouveau sujet qui pourrait ou aurait pu arrivé (ça, c’est le principe de l’émission, on tique mais on ne remet pas en question) : La mort de Barack Obama.

 

Les fausses rumeurs d’Internet

Alors que les critiques vont bon train sur Internet, traité de « poubelle de l’information » par certains, notamment à cause de l’abondance de rumeurs. Les rumeurs côtoient si proche l’information que l’on peut passer en un clic du vrai au faux, de tout et son contraire, des thèses alarmistes du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'évolution du Climat) aux propos argumentés des climato-sceptiques (le mot vient de sortir). L’affluence, le sensationnel et les nouveaux forums sociaux répandent en plus l’info/l’intox à vitesse Grand V (la mort de Kanye West, la fin du duo Omar et Fred).

 

 

La fausse mort de Kanye West.

 

Le sensationnalisme

Les mêmes qui critiquent Internet se réjouissent des programmes télévisuels de plus en plus harsch. La Grande-Bretagne a son nouveau Big Brother mixant le pire de la télé-réalité. Jugé plutôt, on remplace un Loft par une île déserte (jusque là ça s’appelle Koh-Lanta), on remplace les sportifs en conditions par des handicapés physiques. Ce n’est pas faire injure aux handicapés de dire que là-bas, sur leur foutue île déserte, ils vont en baver. La production a aussi choisi de filmer les aventuriers en haute définition, du coup, plus besoin d’attendre la prochaine saison de Lost. Les disparus sont dans la place et personne ne connaît la fin de l’histoire. C’est ce qu’on nous dit.

 

Bruce Toussaint

 Entourés d’experts, d’historiens et de spécialistes de politique internationale, des gens sérieux en plus, Bruce Toussaint lance le sujet « On a tiré sur Barack Obama ». Il analyse ce qui a pu engendré un tel assassinat et quelles seraient les conséquences d’un tel assassinat ? Comment s’équilibreraient les forces en présence sur la planète ? Est-ce que Sarkozy deviendrait le roi du monde ? Bref, pléthore de suppositions journalistiques qu’il faudrait voir et comparer avec une série comme 24 heures Chrono.

 

C’est aussi ça le relais d’informations !

 

 

Arthur Diens (le 14 décembre)